Grâce à sa situation géographique proche de la Mer Méditerranée et son historique l’Université de Montpellier, les organismes de recherche et de formation associés dans l’iSite MUSE et les systèmes d’incubation et d’innovation associant les entreprises ont toujours « regardé vers le Sud » et en particulier vers l’Afrique. Des partenariats forts se sont construits sur cette base dans de nombreux domaines académiques et applicatifs des technologies.
Nous avons volontairement orienté cette animation thématique vers des points de focalisation liant l’Université de Montpellier et ses partenaires africains et français dans le domaine des technologies frugales pour soigner, nourrir et protéger. Dans le cadre de ces 2 journées nous aurons « la tête dans les étoiles », mais aussi « les pieds sur terre ». 

 La tête dans les étoiles » : Le domaine du spatial est devenu hautement stratégique pour de nombreux états africains qui souhaitent se doter d’une capacité spatiale propre pour des applications de surveillance des ressources en eau, de la déforestation, de la pêche illégale ou pour l’assistance à l’agriculture. Plutôt que l’achat de systèmes spatiaux clé en main, la volonté de nombreux gouvernements est d’acquérir une compétence propre en formant les cadres et les techniciens de leurs futures agences. Ces formations débouchent sur la construction et le lancement de nanosatellites, domaine dans lequel l’Université de Montpellier a développé un savoir-faire reconnu internationalement. Nous évoquerons les partenariats possibles et nous explorerons les différentes possibilités de coopération. 

« Les pieds sur terre » : Le rôle que joue le spatial et la télédétection est complémentaire d’autres capteurs et systèmes qui sont développés en zone rurale et en ville, au sol ou en proxidétection aboutissant à des applicatifs d’aide à la décision en agriculture, en environnement et en santé.


Ces technologies sont au service des populations humaines, de leurs activités économiques et de l’environnement pour améliorer durablement le fonctionnement des exploitations et filières agricoles, des systèmes de soins et prévenir les risques climatiques et sanitaires.


En agriculture l’Institut Convergences en Agriculture Numérique #DigitAg rassemble plus de 570 experts issus de 16 partenaires publics et privés et de 29 unités de recherche couvrant le continuum recherche, formation, innovation et développe un partenariat avec l’Afrique. #DigitAg est acteur de l’écosystème MUSE et met en œuvre une recherche interdisciplinaire entre sciences agronomiques, sciences pour l’ingénieur (informatique, mathématiques, électronique, physique), sciences sociales et de gestion (économie, sociologie, gestion).
Concernant la santé qu’elle soit globale, environnementale ou en interaction avec l’environnement au travers des maladies humaines et animales (maladies tropicales, maladies négligées, zoonoses, maladies vectorielles), Montpellier est une place reconnue pour ses recherches en CHU ou dans les institutions de recherche dédiées (INSERM, IRD) ou à vocation transversale (ISDM-UM, Cirad, INRAE) dont la plupart ont une forte activité dans les Sud en particulier en Afrique. Nous débattrons du développement des partenariats et échanges existants en recherche, formation et innovation.

Toutes les conférences sont accessibles à distance

Image de NASA

4 Octobre 8:30 - 17:00
Jour 1: La tête dans les étoiles
Quelles infrastructures pour construire des technologies numériques responsables ?

Session 1:

- Nanosatellites : Technologies et missions (table ronde)

 

Session 2 :

- Les enjeux de la formation pour le spatial (applications, télédétection, communication)

Après- midi : 

Visite de sites (sur invitation)

Image de Rowan Simpson

5 Octobre 9:00 -17:00
Jour 2 : Les pieds sur Terre
Quelles technologies pour nourrir, soigner, protéger ?
 

Session 3 :

Technologies frugales à la ferme et Intelligence logistique et économique des filières agricoles (plateformes, traçabilité et certification de produits, blockchains etc.)

Session 4 :

Gestion des risques climatiques et sanitaires au service des populations humaines et animales(télédétection, proxidétection, veille sanitaires, web crowling, services d'alerte et prédiction agro-météorologique, pollution urbaine, gestion des bio-agresseurs et zoonoses...)

Après- midi : 

Visite de sites (sur invitation)