Télécharger le programme Santé Internationale en PDF

Pour assister en direct aux tables rondes, suivre ce lien

Grâce à sa situation géographique proche de la Mer Méditerranée et l’historique de la création de son école de médecine (XIIème siècle), l’Université de Montpellier a toujours « regardé vers le Sud ».

 

Aujourd’hui, plusieurs unités de recherche dans le domaine de la santé, telles que MIVEGEC, TRANSVIHMI (Recherches Translationnelles sur le VIH et les Maladies Infectieuses), PCCEI (Pathogenèse et Contrôle des Infections Chroniques et émergentes), ont comme fondement les partenariats avec des équipes africaines.

L’essentiel de ces partenariats portent sur le développement de recherches sur des maladies infectieuses d’intérêt pour la santé humaine et animale.

Trois des cinq sites de recherche de l’ANRS-MIE en Afrique sont co-coordonnés par des équipes basées à Montpellier, actives au Sénégal, au Cameroun et au Burkina Faso.

L’Université de Montpellier participe à de nombreux consortium de recherche afro-européens, tel que le consortiums PROMISE (Afrique du Sud, Burkina Faso, France, Norvège, Uganda, Zambie) qui s’intéresse à la santé maternelle et infantile dans le contexte du VIH/Sida.

La journée Santé Internationale et One Health permettra de situer l’action d’agences françaises (ANRS-MIE) et africaines (African CDC, SAMRC) de soutien à la recherche pour se pencher ensuite sur les partenariats scientifiques les plus actifs en matière de santé internationale (VIH, tuberculose, COVID) et d’approches One Health (infections négligées, arboviroses, préparation et ripostes aux épidémies). Une large place sera réservée aux tables rondes et aux forum de discussion, en particulier sur la mise en œuvre de réseaux de recherche et de partage de plateformes.