Image de Curioso Photography

La vie dans l’eau
(lacs, lagunes, le littoral et la mer)

Pour assister en direct aux tables rondes, suivre ce lien (bientôt actif)

Le long d’un continuum aquatique, des sources des rivières à leurs embouchures, en passant par les lacs d’eau douce et les zones humides pour arriver aux mers et aux océans, les écosystèmes aquatiques sont fortement connectés entre eux et subissent fortement les impacts humains.  

11:25 - 12:05

Empreinte anthropique, exposition croissante ou résilience de la biodiversité aquatique en Côte d’Ivoire

Présentateur & auteur : Allassane Ouattara (MARBEC, Université Nangui Abrogoua, Côte d’Ivoire)

 

La Côte d’Ivoire dispose d’écosystèmes aquatiques diversifiés (fleuves, lacs, lagunes, océan) qui supportent d’importants services mais sont soumis à d’intenses pressions anthropiques (surexploitation, démographie galopante, urbanisation anarchique, pollutions multiples). L’absence de politique ambitieuse compromet le maintien de leurs usages et menace gravement la préservation de leur biodiversité.

12:05 - 12:25

Modélisation du méso-zooplancton dans l’Océan avec le modèle Apecosm à l’échelle globale (rattaché au projet TARA)

Présentateur : Baye Cheikh Mbaye (post- doctorant MARBEC, TARA, Sénégal)

 

14:00 - 14:20

Les herbiers de Posidonie en Méditerranée

Présentateur : Fabrice Houngnandan (MARBEC MARine Biodiversity, Exploitation and Conservation   - Univ Montpellier, CNRS, IFREMER, IRD, labcom InToSea, Montpellier, France)

Auteurs :

Fabrice Houngnandan 1,2, (Présentateur) / Sonia Kefi 1 (Co-directrice de thèse) / Julie Deter 2, 3 (Directrice de thèse) 

ISEM, Univ Montpellier, CNRS, EPHE, IRD, Montpellier, France

MARBEC, Univ Montpellier, CNRS, IFREMER, IRD, labcom InToSea, Montpellier, France

Andromède Océanologie, Mauguio, France

 

Nous traitons de la régression de Posidonia oceanica causée par les pressions anthropiques et facteurs environnementaux dans un contexte de changement global afin d’identifier les nouvelles solutions pour sa conservation.

P. oceanica est une indicatrice de la qualité de son environnement. En croisant sa distribution spatiale avec des données biologiques et de pressions anthropiques, nous proposons des nouveaux indicateurs faciles à calculer à l’échelle du littoral français. Ces résultats laissent présager de multiples applications pour améliorer la gestion et la surveillance marine en Méditerranée française.

14:20 - 14:40

Comment les tilapias s’adaptent-ils au changement climatique ?

Présentateur : Mbaye TINE (ISEM, Univ. Gaston Berger, St Louis, Sénégal)

Auteurs : Mbaye TINE, Helena D’COTTA, Bruno GUINAND, Catherine LORIN NEBEL, Jean François BAROILLER

 

Les changements climatiques ont entrainé d’importantes modifications de facteurs physicochimiques des milieux aquatiques, comme dans les estuaires du Sine Saloum et de la Casamance au Sénégal. Cette étude vise à mieux comprendre les processus et les mécanismes physiologiques et/ou génétiques mis en œuvre chez les tilapias pour s’acclimater (réponse écologique) ou s’adapter (réponse évolutive) à leur environnement.

 

14:40 - 15:00

Plateforme Portuaire de Surveillance Environnementale du port de Cotonou (Bénin) : transport maritimes et dissémination (espèces invasives par ex.)

Présentateur/présentatrice : Gauthier Dobigny (IRD, France) & Arlette Tchabi (Direction Santé, Sécurité, Environnement, Qualité et Projets Transversaux du Port Autonome de Cotonou, Bénin)

 

Les résultats scientifiques (biologie, droit de l’environnement, économie) obtenus dans le port de Cotonou (Bénin) ont induit une réponse forte des autorités : la création de la première plateforme portuaire de surveillance environnementale d’Afrique. Basée sur un partenariat entre acteurs académiques et opérationnels, elle vise la prévention des bio-invasions liées au transport maritime.

15:00 - 15:20

Projection d'un film documentaire (arabe, sous-titré en français) sur la biodiversité d’une Sebkha (Imlili) au Maroc

15:20 - 15:50

Visite du Jardin des Plantes de Montpellier

Toutes les conférences sont accessibles à distance (après inscription)

Les experts

Allassane Ouattara

Allassane Ouattara est professeur à l’Université Nangui Abrogoua d’Abidjan (Côte d’Ivoire). Il travaille avec son équipe sur la biodiversité des écosystèmes aquatiques (taxinomie, ADN environnemental), la gestion intégrée des ressources en eau, le développement aquacole et l’aménagement des pêcheries.

Baye Cheikh Mbaye.tif

Baye Cheikh Mbaye

Baye Cheikh Mbaye, post-doctorant Sorbonne Université/IRD.

Ses domaines de recherche sont l'étude des interactions entre la physique des océans, la biogéochimie et les écosystèmes marins, avec un accent particulier sur le rôle des effets environnementaux sur la composition du plancton, la survie des premiers stades de vie des poissons (œufs et larves) et la dynamique des populations de poissons. Ses principaux outils de recherche sont les modèles régionaux, individuels et end-to-end.

Image de Ben Sweet

Fabrice Houngnandan

Fabrice Houngnandan est Docteur de l’Université de Montpellier et il a soutenu sa thèse sur les herbiers de Posidonie. Aujourd’hui dans le cadre de son postdoc il s’intéresse à l’évaluation des indicateurs halieutiques pertinents pour orienter les stratégies de gestion des pêcheries.

https://www.researchgate.net/profile/Fabrice-Houngnandan

Mbaye Tine

Mbaye Tine a réalisé son DEA à Dakar (IRD de Bel Air et UCAD) sur l’analyse de la diversité génétique d’un poisson estuarien sub-tropical, Ethmalosa fimbriata (Clupeidae) et poursuivi ses études en thèse à l’Université Montpellier 2 et en post-doc en Allemagne. Sa recherche actuelle porte sur la biologie et l’écologie évolutive des poissons avec un volet recherche fondamentale et un volet recherche appliquée.

Gauthier Dobigny 3.jpg

Gauthier Dobigny

Gauthier Dobigny est chercheur à l’IRD (CBGP) et le coordinateur scientifique du projet de Plateforme Portuaire de Surveillance Environnementale dont il supervise la mise en place.

https://www.ird.fr/la-premiere-plateforme-portuaire-publique-privee-technique-et-operationnelle-de-surveillance

https://www.researchgate.net/profile/Gauthier-Dobigny

Photo Arlette Tchabi.jpg

Arlette Tchabi

Arlette Tchabi est cheffe du service Sécurité des Personnes et de l’Environnement du Port Autonome de Cotonou au Bénin. 

https://www.portcotonou.com